jeudi 12 avril 2012

Fin du temps / fin des temps

Paul Virilio annonce la fin du temps
Philosophie magazine n°57, dossier sur l'homme débordé

Les outils qui font "gagner du temps" conduisent en fait à une accélération du temps. Au lieu d'avoir plus de temps, l'homme moderne a plus de possibilités : non pas plus de temps pour se consacrer à quelque chose mais plus de temps pour se consacrer à plus de choses. Ce qui produit, en fait, un épuisement du temps.

Des artistes et du temps :
William Kentridge, la négation du temps
Perec et l'épuisement du temps

curiosité temporelle :
le temps des centenaires

Aucun commentaire:

Publier un commentaire